tenir la dragée haute à

tenir la dragée haute à (tableau rapide)
tenir la dragée haute à Dominer qqun, lui résister, ne pas se laisser dominer, ne pas céder, faire patienter longtemps, être exigeant, ne pas accorder facilement qqchose, le faire payer cher
synonyme résister, refuser
date 1761
fréquence 10

tenir la dragée haute à

locution

Définition

Dominer qqun, lui résister, ne pas se laisser dominer, ne pas céder, faire patienter longtemps, être exigeant, ne pas accorder facilement qqchose, le faire payer cher

registre moderne : 3

Synonyme : résister, refuser

Citations
1726 Il faut à tout moment, / Tendrement, / Me parler de ton tourment : / Pousse des hélas ! / Dis-moi que mes appas / Te causent le trépas : / Par tes soupirs, / Que tes désirs / Obtiennent des plaisirs. ARLEQUIN. Pour une fille de Cour, ventrebleu, vous tenez la dragée bien haute ! source : 1726. Les pèlerins de la Mecque
1902 Liline Ablette avec la coquetterie effrontée, qui la caractérise, tenait la dragée haute à je ne sais quel gros joueur de Monte-Carlo, un Russe source : 1902. Les Noronsoff
1909 Il n'avait pas besoin, d'ailleurs, de deviner que notre amateur « en avait » pour son « pendant », pour lui tenir la dragée haute source : 1909. Les bandes noires - Etude sur l'exploitation des vendeurs, producteurs, négociants, etc. (Les Plaies Sociales)
1966 Sa position de grande demi-mondaine la mettait dans l'obligation de tenir la dragée haute à ses clients. On ne paye bien que ce qui est rare source : 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945)
1904 Elle lui avait tenu la dragée haute, avait exigé le mariage, malgré l'opposition des parents source : 1904. Pepete le bien-aimé
1756-1763 (vers) cette demoiselle qui se connaît pour être fort aimable et qui a l'espérance que M. de Beaujan la reprendra à belles baisemains, tient la dragée haute à M. Duquesnoy source : 1756-1763 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

On a prêté à cette expression plusieurs motivations concrètes, plus ou moins inventées ad hoc : tenir la dragée haute à un chien, à un enfant, ou la dragée (mélange de légumineuses et de graminées semé pour fournir du fourrage) haute à un cheval (GR) /

  • 1773 Diderot (GR) / Cité dans Rey Chantreau, non datée (citation Diderot) / 1761 (gb)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).