Définition de : levrette

levrette & en levrette ; prendre en levrette ; foutre en levrette ; se mettre en levrette ; enculer en levrette n.f.

Définition

Position érotique : à quatre pattes, le partenaire derrière, more canino (à la façon des chiens)

fréquence : 028
registre ancien : 6 registre moderne : 6

synonyme : position amoureuse, pratique érotique usage : Argot érotique et de la sexualité

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1732.

1732 1738 1778 1784 1785 1789 1789 1790 1790 1790 1790 1791 1875 1890 1893 1920 1921 1951 1960 1964 1976 1986 1993 2001 2003 2006 2013 2015

Citations

  • 1976 J'aime bien qu'on me lèche. Je peux avoir un orgasme comme ça. Mais ce que je préfère, c'est la pénétration. Je préfère en levrette ; à coup sûr, je jouis comme ça. source : 1976. Dire nos sexualités
  • 1976 J'adore qu'on me prenne par-derrière, comme on dit en levrette, des conneries comme ça et ça se termine toujours par le fait que je me fais enculer. Je déteste ça. source : 1976. Dire nos sexualités
  • 1875 –Elle ne connaît pas feuille de rose ! Qu'est-ce qu'elle fait alors ? –Et petit salé alors ? –Ah ! ça oui. –Vous connaissez la levrette ? –Oui. –Le postillon – le gamin – soixante-neuf – la paresseuse – la brouette ? –Oui, je connais ces choses. source : 1875. À la Feuille de rose, Maison turque
  • 2013 Comme ce jour où je fais connaissance, via une agence de rencontre, de Mme Alysée. En la voyant, j'entrave dès son premier regard que je n'ai pas affaire à une employée de la Sécurité sociale. Cette belle Black professe le grand métier en plein air, boulevard Davout. Je lui explique qu'elle mérite mieux, elle acquiesce ; je lui propose alors d'être sous presse bien au chaud, au Diam's plus précisément. Elle accepte. L'occasion de découvrir une petite particularité : prise en levrette, elle lâche des gaz, un petit défaut qui peut devenir un vrai plus dans le grand métier… source : 2013. Moi Dodo la Saumure
  • 1785 ce nouvel Adonis se mit en devoir de m'enfiler en levrette, hennissant comme un cheval qui va saillir sa jument source : 1785. Correspondance d'Eulalie, ou Tableau du libertinage de Paris
  • 1791 Allons, mon ami, fous-moi à couillon rabattu, fous-moi en levrette pour gagner quelques pouces, et lâche-moi des flots de foutre source : 1791. Bordel patriotique institué par la reine des Français, pour les plaisirs des députés de la nouvelle législature, Précédé d'une épître dédicatoire de Sa Majesté à ces nouveaux Lycurgue
  • 1789 Il n'est pas encore décidé si ceux qui foutent en lévrette nuisent à la population. Il faudroit faire examiner la chose à fond par les casuites & physiciens, & prohiber ou autoriser cette posture s'il y avoit lieu. source : 1789. Dom-Bougre aux états-généraux, ou doléances du portier des Chartreux
  • 1784 Je lui proposai de lui mettre en levrette ou sur une table. Des deux façons, me dit-elle, mon tendre ami ; ensuite je ferai mon choix. source : 1784. Le Petit Fils d'Hercule
  • 1790 c'étoit en levrette qu'il avoit forniqué avec la jolie courtisanne, elle crut que cette offrande suffisoit source : 1790. Histoires lubriques
  • 1738 mille gens m'ont dit qu'il n'aimait pas le con. / Au contraire, on m'a dit qu'il est de la manchette, / Et que, faisant semblant de le mettre en levrette, / Le drôle en vous parlant toujours de grand chemin, / Comme s'il se trompait, enfilait le voisin source : 1738. La Comtesse d'Olonne
  • 1993 Il y a beaucoup de filles, d'ailleurs c'est un truc que je n'ai jamais compris, c'est qu'en levrette, elles demandent plus cher source : 1993. Prostitution : les uns, les unes et les autres
  • 2006 J'ai beau accélérer, taper dans le fond comme un casseur de pierres, la prendre en levrette et lui tasser toutes les vertèbres de la colonne, rien à faire. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
  • 1921 il la jeta à terre et l'enfila en levrette sous les yeux pleins de furie des bêtes. source : 1921. La femme aux chiens

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • levrette (en -) loc. verb. ÉROT. - ø t. lex. réf. ; absent TLF.
    • 1784 - C. Collé, Chansons qui n'ont pu être imprimées et que mon censeur n'a point du me passer, 13 - R.R.
    • 1785 - «Il fait attacher une fille de neuf ans en boule et la dépucelle en levrette. [...] Il fait mettre une fille nue à cheval sur un grand crucifix ; il la fout en con, en levrette, dans cette attitude, et de façon à ce que la tête du Christ branle le clitoris de la putain.» Sade, Les 120 journées de Sodome , part. 2, t. 2, 199 et 207 ; cf. 203, 210 ; part. 3, 230, 247 (Coll. 10/18, 1975) - R.R.
    • 1864 - «Jouir d'une femme pédérastiquement, - de façon à contenter tout le monde et le Saint-Père, - en se plaçant derrière elle, more camino, de façon à ne pas gâter son devant lorsqu'elle tient à le conserver nitide, ou à ne pas écraser 'son fruit' lorsqu'elle est enceinte.» Delvau, Dict. érotique mod. - R.R.
  • levrette (à la -) loc. adj. ÉROT. - ø t. lex. réf. ; absent TLF.
    • 1785 - «Il la braque en posture à la levrette, au bout d'une pièce de canon ; le boulet l'emporte par le cul.» Sade, Les 120 journées de Sodome, part. 4, t. 2, 263 (Coll. 10/18, 1975) - R.R. (bhvf:levrette) /
  • 1732 (gb) / 1784, Collé ; à la levrette, Sade, 1785 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.