¶ pompier

pompier & faire un pompier ; se faire faire un pompier n.m.

Définition

Fellation ; faire une fellation, se faire sucer le sexe (homme) ; > cunnilingus

fréquence : 014
registre moderne : 8

synonyme : fellation, faire une fellation usage : Argot érotique et de la sexualité

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1918.

1918 1920 1948 1950 1950 1951 1952 1972 1975 1976 1981 1986 1997 2001

Citations

  • 1976 Éventuellement une toute petite fille, mais très dépucelée, très salope, qui ait le vagin un peu ouvert, qui sache faire les pompiers de tous les folklores : le japonais, avec beaucoup de salive et en utilisant le souffle (elle souffle pour faire un chaud et froid), le florentin (la femme prend la verge à pleine bouche et elle masse le gland avec ses amygdales, son arrière-gorge). source : 1976. Dire nos sexualités
  • 1976 Et si j'aime bien le type, j'aime bien le sucer, lui faire un pompier. source : 1976. Dire nos sexualités
  • 1976 J'ai réussi à me faire des pompiers, moi-même. J'ai passé deux ans à y arriver. Je me mettais un espèce de truc en fer derrière la tête, avec un truc pour mettre les pieds. Alors, en me courbant, comme ça, j'arrivais près du sexe. source : 1976. Dire nos sexualités
  • 1972 C'était une vraie débutante, et elle faisait la fine bouche. Elle ne voulait pas sucer. Alors je me suis fâché, car c'est ce qui plaît le plus au client. Et puis, quoi, un pompier, ce n'est tout de même pas la mer à boire ? source : 1972. Dossiers secrets de la Brigade Mondaine
  • 1972 Qu'est-ce qui vous a pris de vous faire faire un pompier en plein Bois par cet Algérien ? source : 1972. Dossiers secrets de la Brigade Mondaine
  • 1948 Il y en a qui croient qu'elles sortiront de suite parce qu'elles ont fait un pompier à un flic dans le car, comme si c'était aux flics de décider. source : 1948. Vie d'une prostituée
  • 2001 Un pompier, surtout s'il est rondement mené, meurtrit l'intérieur des lèvres. Si on fait aller et venir celles-ci sans discontinuer, il vaut mieux protéger le membre activé en les rabattant sur les dents source : 2001. La vie sexuelle de Catherine M.
  • 1950 Constatant la colère rentrée de son amie, Martine, chez qui le vice n'avait pas entièrement étouffé les vertus du coeur, lui fit un bon pompier et un branlage lingual sur le clitoris. source : 1950?. La Nonne

<8 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

II. − Argot A. − Fellation. Synon. pipe (arg.), pomp(e)lard (infra rem.). Faire, se faire faire un pompier (Cellard-Rey 1980 (TLFi) /

  • 1928 (GR) / 1918 (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.