Définition de : se faire du lard

se faire du lard & qui se fait du lard ; se refaire du lard ; se refaire un peu de lard ; faire du lard ; prendre du lard ; se payer du lard locution

Définition

Grossir, s'engraisser ; par ext. engraisser en menant une vie oisive, paresser, engraisser (signe d'aisance)

fréquence : 017
registre ancien : 7 registre moderne : 7

synonyme : paresser, ne pas vouloir travailler, grossir, s'empâter

Chronologie

1899 1900 1904 1911 1914 1915 1926 1928 1935 1950 1955 1956 1960 1962 1969 1977 2003

Citations

  • 1955 Je la trouvais un peu engraissée, la Gaby. Elle avait fait du lard depuis que Milou l'avait retirée du turf. source : 1955. Mollo sur la joncaille
  • 1914 On s'faisait du lard, dans ton château, l'Corse… C'est pas pour dire : la culbute m'serre les boyaux ! source : 1914. La grâce de Bichu, dans Racaille et parias
  • 1960 On se barbe à longueur de journée au dépôt. Toutefois on s'y fait du lard. Les oeufs, le lait et le beurre se dégottent encore assez facilement et à des prix qui n'ont rien d'abusif. source : 1960. Chass'bi
  • 2003 Il avait pris du lard en prison, n'avait plus sa souplesse d'antan source : 2003. La pharmacienne
  • 1950 Il avait une quarantaine d'années et commençait à faire du lard. C'était pas étonnant avec ce qu'il goinfrait et éclusait. Il arrêtait jamais, un alambic, ça lui profitait source : 1950. Ainsi soit-il
  • 1904 Regarde-moi le pays !… C'est trop ce qu'il se fait du lard dans cette maison-là ! Tout le temps à boire et à manger ! source : 1904. Pepete le bien-aimé
  • 1915 Ça serait vraiment pas juste qu'y en ait qui s'fassent du lard, pendant que les autres ont peut-être pas seulement une malheureuse boîte de singe à s'envoyer. source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1899 Tu passeras la semaine avec moi, pour te refaire un peu de lard. source : 1899. Bistrouille et Jean Hiroux. Contes du Petit Pioupiou
  • 1928 Si les biffins, ça n'était pas presque tous des comme toi, sûrement qu'il n'y en aurait pas des comme lui à rigoler de notre fiole, tant qu'i'peuvent, et à se faire du lard… source : 1928. La racaille
  • 1911 ça l'épate, le marpeau, de me voir me les caler en brave, comme un rupin qui se fait du lard à la campagne. source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1977 On passe nos jours et nos nuits comme des rois, dans un petit bar-boxon […]. On regarde les autres passer et vivre. Le trachome nous contraint à l'ombre et aux boissons sans alcool. On se fait du lard et on touche un peu aux brèmes. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
  • 1977 Fléchard affirme qu'on aurait pu le sauver et que c'est dégueulasse de l'avoir laissé crever comme ça. Il cite le cas d'un certain Condet qui a eu les mêmes symptômes et qui se fait maintenant du lard chez les Viets, en captivité. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
  • 1956 Je raconte que pendant que tu te faisais du lard dans les bras de la mère Bérurier, moi j'ai bossé… source : 1956. Fais gaffe à tes os

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.