languefrancaise.net

dégueuler (définition)

dégueuler
Chanter ; parler mal, déblatérer, insulter, crier des jurons

dégueuler

Chanter ; parler mal, déblatérer, insulter, crier des jurons

↓ fréquence : 008 | registre ancien : 8

  • 1863 Hum ! Hum !… Peuple français !… peuples de braves !… la liberté !… Allons bon ! v'là que j'dégueule la Parisienne [chanson de Casimir Delavigne] à présent ! source : 1863. Le dernier jour d'un condamné
  • 1937 la culottée salade, toute l'entourloupe, propagandique, le brouillard à l'eau d'avenir, que dégueulent tous les Juifs du monde quand on les refile au pied du mur source : 1937. Bagatelles pour un massacre
  • 1939 Tous les moyens les plus bas sont bons. Faut-il qu'ils se sentent menacés et en mauvaise posture pour dégueuler de la sorte source : 1939. Journal de l'abbé Mugnier (1879-1939)
  • 1911 On est à l'os, ce matin, et on va pouvoir dégueuler sa petite jactance au procuruche… source : 1911. Le journal à Nénesse

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1863 1900 1911 1917 1937 1939 1974 2007

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments