languefrancaise.net

définition : barbouillé

barbouillé
Mal peint, peint grossièrement, recouvert de peinture, de dessins, sali de ; raturé, surchargé d'écritures

barbouillé

Mal peint, peint grossièrement, recouvert de peinture, de dessins, sali de ; raturé, surchargé d'écritures

↓ fréquence : 007 | registre moderne : 3

Citations
  • 1990 Les graffiteurs fous avaient encore frappé : les vitres étaient barbouillées de leurs grosses signatures à la peinture blanche. source : 1990. L'étage des morts
  • 1903 Mon calendrier est tellement barbouillé que je n'y reconnais plus rien et je perds un peu la tête. source : 1903. Les enracinées

<2 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1726 1884 1903 1958 1960 1990 1998

Compléments