chocnosof

chocnosof (tableau rapide)
chocnosof Beau, remarquable, exceptionnel, plantureux, brillant, formidable ; fou, imbécile
synonyme bien, bon, beau, joli
date 1839
fréquence 8

chocnosof

& chocnoso ; choknozoff ; choknosophe ; kox-noff

Définition

Beau, remarquable, exceptionnel, plantureux, brillant, formidable ; fou, imbécile ANG : remarkable

registre ancien : 9

Synonyme : bien, bon, beau, joli Morphologie : -ozof, -nozof

Citations
1911 Naturellement, Léon continue à feuilleter son code en faisant semblant de ne pas entendre, et le mariolle de la Procurance continue à casser du sucre avec ses beaux gestes et sa jactance chocnoso… source : 1911. Le journal à Nénesse
1911 Il n'y a que le battant du néné gauche qui compte : le reste, c'est de la filoche du trêpe, la tirelire où les pantes aboulent leur pognon pour que les barbeaux puissent se payer du chocnosof comme écailles… source : 1911. Le journal à Nénesse
1911 J'ai bien encore essayé de faire ma chicorée, ma Julie, ma fleur de nave, mon moule à gaufres, toutes les cuteries du client qui n'est pas encore dessalé, mais elle m'a fermé a boîte avec des becs choknosoffs, de la bizette aux petits oignons source : 1911. Le journal à Nénesse
1910 Bath ! v'là au moins un gueul'ton choknozoff ! source : 1910. À la conquête du Pôle Nord, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)
1911 pigez-moi ce galure ! Il m'en fait mal aux coquillards tellement il est éblouissant et c'qu'y a de plus choknozoff source : 1911. Le retour de Manounou, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

CHOCNOSOF chocnosof adj. non conv. VALEUR "admirable" - Mat.I et GLLF (-off), 1839, Balzac ; FEW (22/I, 50a), Balzac ; absent TLF. 1875 - «- N'est-ce pas que l'enfant a une petite figure assez chocnosof ? ... - Certes, sans compter que le support me paraît supérieurement bosselé ...» Le Journ. amusant, 29 mai, 4a - G.S. chocnosof adj. non conv. VALEUR "admirable" - DFNC, av. 1839, Balzac ; Mat., FEW (17, 632b), GLLF, 1839, Balzac ; DDL 17, 1875, Journ. amusant ; absent TLF. chocnosophe - Mat., 1842, Langlé, Vanderbuch et de Forges ; absent TLF. 1842 - «[...] il est impossible de voir un auteur (un père) plus chicocandard, plus chocnosophe, plus ficelé et doué d'une belle platine [...]» Th. Gautier, Hist. de l'art dram., t. 3, 289 - Matoré 1869 - «CHOCNOSOFF adj. [...] Argot. Elégant, brillant, distingué [...] Quelques-uns écrivent CHOCNOSOPHE.» Lar. GDU

Serait chez Balzac (PN-c) A évolué dans le sens de idiot, fou, imbécile (PN-c) / = rapport avec schnock ? (gb) /

  • 1839, Balzac (diverses sources) ; 1842, Th. Gautier, Hist. art dram. (Matoré, BHVF) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

Au début de La cousine Bette, de Balzac : "Aussi, madame, ai-je prié ma propre tante, que j'ai fait venir de mon pays (la soeur de ma mère !) de vivre avec cette charmante créature et de la surveiller pour qu'elle restât aussi sage que possible dans cette situation, comment dire ? Chocnoso... Non, illicite !" RM

30.07.2018 : 16:44


Au début de La cousine Bette, de Balzac : "Aussi, madame, ai-je prié ma propre tante, que j'ai fait venir de mon pays (la soeur de ma mère !) de vivre avec cette charmante créature et de la surveiller pour qu'elle restât aussi sage que possible dans cette situation, comment dire ? Chocnoso... Non, illicite !" RM

30.07.2018 : 16:44