Définition de : piquer un fard

  • piquer un fard
    • Rougir (subitement : émotion, pudeur, embarras, etc.)
    • fréquence : 016
    • id : 7614

piquer un fard & piquer un phare ; piquer son fard locution

Définition

Rougir (subitement : émotion, pudeur, embarras, etc.)

fréquence : 016
registre ancien : 7 registre moderne : 5

synonyme : rougir

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1878.

1894 1900 1901 1901 1915 1918 1920 1926 1951 1955 1965 1981 1985 2003 2008 2012

Citations

  • 2008 Il m'arrivait de piquer un fard, surtout les premières fois. Je me sentais tout bête source : 2008. Flic dans le 9.3
  • 1965 Rosita a pâli. C'est sa manière à elle de piquer un phare. source : 1965. Le Tigre aime la chair fraîche
  • 1985 Je lui dis qu'elle avait de beaux yeux, ce qui était vrai. Elle piqua son fard et devint franchement grossière source : 1985. Un flic de l'intérieur
  • 1918 Vous voyez, mon lieutenant : i' fait l' crâneur pour qu'on s'aperçoive pas qu' i' pique un fard ! Hé ! sergent Souesme ! Sergent Liège ! Visez-moi ça ! Le v' là qui tourne au violet. source : 1918. Au seuil des guitounes

<4 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • 1878 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.