Définition de : lampiste

  • lampiste
    • Inutile, dernier grade, second rôle, subalterne, individu de rang subalterne, qui occupe un emploi obscur ; (spécialement) employé subalterne tenu pour responsable des fautes de ses supérieurs, bouc émissaire de rang inférieur
    • fréquence : 015
    • id : 7266

Définition

Inutile, dernier grade, second rôle, subalterne, individu de rang subalterne, qui occupe un emploi obscur ; (spécialement) employé subalterne tenu pour responsable des fautes de ses supérieurs, bouc émissaire de rang inférieur

fréquence : 015
registre ancien : 4 registre moderne : 4

synonyme : subordonné, subalterne

Chronologie

1831 1936 1944 1945 1947 1948 1948 1949 1952 1972 1974 1976 1997 1998 2004

Citations

  • 1948 Le lampiste appartient à une race spéciale. Tout ce qui arrive de désagréable, de malencontreux, de condamnable est, on le sait, de sa faute. Les lampistes sont donc nombreux dans les prisons politiques. source : 1948. Prisons de l'épuration
  • 1952 En outre, ces types n'étaient que de pauvres mecs, des sous-fifres, des lampistes source : 1952. Rencontre dans la nuit
  • 1947 L'avocat général Lindenbaum, dit Lindon, qui s'est montré très impitoyable envers les lampistes de la collaboration et très « coulant » pour les hauts magistrats qui avaient fait fusiller des résistants source : 1947. Mon journal dans la drôle de paix
  • 1974 en vertu du principe millénaire, à savoir que les « lampistes » sont, c'est connu, plus sévèrement châtiés que les grands chefs. source : 1974. J'ai été 16 ans médecin à Fresnes

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.