Définition de : prise de tête

  • prise de tête
    • Ennui, problème relationnel (ou non), difficulté, perte de temps ; conflit, opposition, affrontement verbal ; □ agaçant, pénible, ennuyeux, contrariant
    • fréquence : 005
    • id : 7181

prise de tête & □ être prise de tête

Définition

Ennui, problème relationnel (ou non), difficulté, perte de temps ; conflit, opposition, affrontement verbal ; □ agaçant, pénible, ennuyeux, contrariant

fréquence : 005
registre moderne : 7

synonyme : problème, difficulté, ennui, embarras, ennuyeux

Chronologie

1999 2001 2008 2011 2014

Citations

  • 2008 J'espère que les nouveaux [voisins], en train d'emménager, seront comme eux, pas prise de tête, qu'ils nous chieront pas une pendule pour de la musique à donf trop forte. source : 2008. Kiffer sa race
  • 1999 Et puis les longues tartines on s'en bat les couilles, comme on a l'habitude de dire quand on ne veut pas se prendre la tête avec des phrases prises de tête. source : 1999. Boumkoeur
  • 2014 Le désir d'éviter les « prises de tête » avec des détenus contestataires amène les personnels à céder plus facilement à ceux qui ont une capacité de mobilisation. source : 2014. L'ordre négocié en prison
  • 2001 Laisse tomber, Kader, c'est d'la prise de tête source : 2001. La philo ça prend la tête - Prof en cité
  • 2011 Les prises de tête constantes me laminent le moral. Je ne soupçonnais pas la violence de la prison. source : 2011. Dans la peau d'un maton

<5 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.