languefrancaise.net

définition : galoper

galoper
Courir, se précipiter

galoper

Courir, se précipiter

↓ fréquence : 011 | registre moderne : 3

Citations
  • 1998 Moi, je lui galopais au train et avec l'entraînement que j'avais, je mollissais pas. source : 1998. Le cercle noir
  • 1982 Ce n'est plus la peine de galoper. Il nous a eus, ma poule. source : 1982. Le lapin de lune
  • 1918 Et si les Boches, en nous voyant leur galoper dessus, bien en force, coude contre coude et l'air résolu, prennent peur et lâchent pied avant même le corps à corps ? source : 1918. Au seuil des guitounes
  • 1977 il a pris une grande baffe dans la gueule. Il a couru, la chouchoute, pleurer dans le giron de son sous-lieutenant, le chef de la base arrière, qui a galopé jusque chez le capitaine Lecause. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1899 1918 1933 1967 1969 1970 1977 1982 1995 1998 1998

Compléments