Définition de : marloupin

Définition

Jeune souteneur, jeune marlou qui fait son apprentissage dans les bals publics, souteneur, souteneur (diminutif) amical ou péjoratif

fréquence : 011
registre ancien : 9

synonyme : maquereau, proxénète, souteneur morphologie : -pin famille : marl- (marlou) usage : Argot de la prostitution

Chronologie

1876 1891 1894 1900 1907 1911 1915 1933 1953 1971 1981

Citations

  • 1933 –J'voudrais bien, que j'dis, mais j'ai pas envie d'me faire froidir par Tom-Pouce. –À cause ?… Alors j'i racontai, s'pas, que j'travaillais pour ce marloupin-là. –T'en fais pas, qu'i m'répond. source : 1933. Filles à matelots
  • 1911 Ah ! la sale fleur de rade !… Voilà pourquoi elle me balançait si tranquillement de son logeteau !… Parce qu'il y avait du marloupin dans l'air… source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1953 t'es sans boulot, sans un rond, tu traînes partout, et t'as un marloupin qui roule dans une bagnole de luxe et qui te prend le peu que tu arrives à glaner ? source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.