languefrancaise.net

tomber sous la patte (définition)

tomber sous la patte
Se faire attraper, être à portée, être accessible, se mettre à portée de coups, tomber sous la possession ; tomber sous son autorité

$LinkAlt

tomber sous la patte & se trouver sous la patte de #locution

Se faire attraper, être à portée, être accessible, se mettre à portée de coups, tomber sous la possession ; tomber sous son autorité

↓ fréquence : 010 | registre ancien : 4 | registre moderne : 4

Citations
  • 1899 D'un caractère indépendant et fier il méprise en Fazzioli la bassesse et la cruauté, il sait bien d'ailleurs quelle haine profonde celui-ci a vouée à tous les « pays » qui lui tombent sous la patte. source : 1899. Sous la casaque
  • 1732 tu peux aller chercher bonne ou mauvaise fortune ; mais prends garde à me tomber sous la patte ! source : 1732. Le Bordel ou le Jeanfoutre puni
  • 1832 laisse-les sauter dans l'embarcation, et pare-toi à saigner, comme un porc, le premier de ces gredins qui nous tombera sous la patte source : 1832. Le négrier - Aventures de mer
  • 1892 Police et Justice s'entendent sur ce proverbe de Figaro : « Que ce qui est bon à prendre est bon à garder, » et ne lâchent guère ce qui leur tombe sous la patte source : 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique
  • 1947 Ah ! celui-là, par exemple, s'il tombait sous sa patte, il passerait un foutu quart d'heure. source : 1947. Fleur-de-Poisse
  • 1973 les gens de Miribel, avertis, veillaient au grain et le cinglé qui s'amusait à craquer des allumettes n'avait pas intérêt à tomber sous la patte de mes amis. source : 1973. Le Savoyard et la Vaudoise

<6 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Merci.

1732 1801 1832 1892 1899 1900 1926 1947 1952 1973

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments