Définition de : fanfan

fanfan (tableau rapide)
fanfan jeune? enfant? soldat? ; enfant ; enfant (terme affectueux) ; petite fille, parfois petit garçon ; terme de tendresse ; en appellatif, mot amical à jeune homme
synonyme enfant
date 1525
fréquence 010

fanfan

& mon fanfan

Définition

jeune? enfant? soldat? ; enfant ; enfant (terme affectueux) ; petite fille, parfois petit garçon ; terme de tendresse ; en appellatif, mot amical à jeune homme

registre ancien : 4

Synonyme : enfant Morphologie : dissyllabique

Citations
1826 Je suis satisfait de toi, fanfan, tu es le digne fils de ton père, et Victoire sera à toi quand ta mère voudra. source : 1826. Les jolis soldats
1828 pas de fanfan ainsi costumé qui ne soit la coqueluche de ces dames, tant elles adorent la cavalerie source : 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs
xxxx Mon fanfan, je songeois à toy source : xxxx. Le zig-zag, dans Le baron de la Crasse
1808 Jusque dans les bras d'leux bonnes / J'voyons des fanfans / Pus intruits qu'des grand's personnes : / I gn'ya pus d'enfans source : 1808. Il n'y a plus d'enfans, dans L'épicurien français, ou les dîners du caveau moderne, 3e année

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

FANFAN, subst. Vieilli et fam. Petit enfant. Ça ne m'a pas empêchée de m'amuser à écrire des contes et à jouer avec mes fanfans (Sand, Corresp., t. 6, 1812-76, p. 280). − P. ext., fam. et affectueux. [En s'adressant à un adulte] Le commandant des grenadiers : Gare à vous, fanfans! (...) Hardi! À la baïonnette! (D'Esparbès, Lég. Aigle, 1893, p. 300). Prononc. et Orth. : [fɑ ̃fɑ ̃]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1525 « petit enfant » fantfant (Vie et Trépas de Caillette, Anc. poésies fr., X, 382); 1661 terme de tendresse (Molière, Ecole des Maris, acte II, scène IX, v. 763). Issu de enfant*, par aphérèse suivi de redoublement. Bbg. Hasselrot 1957, p. 218. − Pohl (J.). Contribution à l'hist. de qq. mots. Arch. St. n. Spr. 1969, t. 205, p. 364. (tlfi:fanfan) /

Aphérèse + redoublement /

  • 1525, petit enfant ; 1661 terme de tendresse (Molière) (TLFi) / Chez Molière (PESCH) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).