mouiller

mouiller (tableau rapide)
mouiller Être sexuellement excitée, stimulée, lubrifier (femme) ; aimer baiser (pour femme) ; jouir (femme) ; lubrifier (anal) ; au fig. se préparer à quelque chose d'agréable, apprécier ; exciter sexuellement (femme)
synonyme aimer baiser (femme)
date 1887
fréquence 19

mouiller

& faire mouiller

v. intr.

Définition

Être sexuellement excitée, stimulée, lubrifier (femme) ; aimer baiser (pour femme) ; jouir (femme) ; lubrifier (anal) ; au fig. se préparer à quelque chose d'agréable, apprécier ; exciter sexuellement (femme)

registre moderne : 7

Synonyme : aimer baiser (femme) Usage : érotique, sexualité

23996.jpg: 700x486, 80k (06 juillet 2011 à 18h45)

Citations
1976 Passons aux hommes : il faut que le type me plaise énormément pour mouiller, sinon je suis complètement sèche. source : 1976. Dire nos sexualités
1950 je lui fous enfin la main au panier, je sens entre mes doigts ses poils trempés de sueur, et de foutre. Elle mouillait déjà source : 1950. Ainsi soit-il
1954 j'allumai une pipe et attendis, « mouillant des deux esgourdes », comme eût dit Danse-Toujours source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
1893 votre coeur, c'est ce membre que vous me faites sentir indiscrètement sur la cuisse, ce qui m'a déjà fait mouiller deux fois source : 1893. Autour du mariage de Paulette ou un bon ménage moderniste
1948 J'ai mouillé, mais je ne jouissais pas. C'est seulement quand j'ai fait la connaissance d'Hélène que j'ai commencé à jouir pour de bon. source : 1948. Vie d'une prostituée
1982 Car Sandra mouillait abondamment et lorsque ses Bartholines s'asséchaient, elle y allait gentiment de l'urètre. source : 1982. Autorut du soleil
2006 déjà, la lave se fait sentir au fond du cratère. Il mouille épais et visqueux. Je reste un moment à patauger dans le marécage. J'ai l'impression d'enfiler mon doigt dans un ver de terre évidé. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
1921 Ah ! ah ! ah ! Si, si, va bien, si, je vais jouir ; branle, plus fort, plus vite ! Ah ! ah ! tu es un homme, toi ! Oh ! là, oh ! là. Passe le mouchoir, je mouille… source : 1921. La femme aux chiens
1921 Au bout de quelques léchées furibondes, Régine mouilla source : 1921. La femme aux chiens
1977 je glisse une caresse sur son mollet. Timide… timide… Plus audacieuse au genou… Hardie à la cuisse… Aïe ! La salope ! Pas de slip et elle mouille – une fontaine ! source : 1977. Faut pas rire avec les barbares

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • 19. 1887 arg. «être excitée sexuellement (en parlant d'une femme)» (RENARD, loc. cit.); 1893 en mouiller pour qqn (RICHEPIN, Miseloque, p.174) [cf. ca 1470 Devinettes fr. du Moy. Âge, éd. B. Roy, no 461: le con [...] poeult moullier une teste, deux barbes] (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).