languefrancaise.net

définition : claper (depuis 1917)

claper
Manger, déjeûner ; □ rien à manger ; sans manger

claper & (clapper) ; □ rien à claper ; sans claper (1917) #verbe tr.

Manger, déjeûner ; □ rien à manger ; sans manger

↓ fréquence : 012 | registre ancien : 9 | registre moderne : 7

Citations
  • 1960 en clapant la brioche, dont il adorait la saveur dès qu'elle se mariait à l'arome du caoua source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
  • 1960 Armand clape une, deux bouchées, descend un demi-verre de corbières, repousse son assiette source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
  • 1952 On prend l'apéritif et, en douce, Philippe m'apprend qu'il est raclé comme un rat d'église. Ils n'ont pas un liard à eux deux. Et ils n'ont pas même clappé depuis la veille au matin source : 1952. Mon taxi et moi
  • 2007 Je le libère alors de ses obligations soldatesques : –Tu peux aller claper ! Je prends la relève. source : 2007. La gigue des cailleras
  • 1975 Au pieu sans claper ! Ça en fera d'plus pour les autres ! Y'en avait pas de trop, et y'avait du monde. source : 1975. Suzanne et Rolande chez Chaumeton
  • 1955 Cinq piges en centrouze en 41, avec encore la loi du silence, la salle de discipline, le mitard et avec tout ça rien à claper, c'est pire que tout ! source : 1955. Un certain Monsieur Jacques

<6 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1917 C'est la date à battre.
pour rappel : 1917 (GR) /
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1917 1918 1947 1952 1953 1954 1955 1955 1960 1975 1975 1981 2007

Compléments