jeter X aux orties

jeter X aux orties (tableau rapide)
jeter X aux orties Jeter, jeter un attribut et renoncer au statut qui y est attaché, se débarrasser de qqchose, souvent d'un passé vécu, d'un statut, d'un état ou d'une situation, renoncer à ; (selon complément) renoncer à l'état ecclésiastique, renoncer à la profession monastique, etc.
fréquence 14

jeter X aux orties

& jeter le froc aux orties ; jeter le tablier aux orties ; jeter sa robe aux orties ; expédier la cornette aux orties ; jeter le bernous aux orties

locution

Définition

Jeter, jeter un attribut et renoncer au statut qui y est attaché, se débarrasser de qqchose, souvent d'un passé vécu, d'un statut, d'un état ou d'une situation, renoncer à ; (selon complément) renoncer à l'état ecclésiastique, renoncer à la profession monastique, etc.

registre ancien : 4 registre moderne : 4

Citations
1914 s'il eût jeté sa robe aux orties, peut-être aurait-il conquis un siège au banc des ministres. source : 1914. La grâce de Bichu, dans Racaille et parias
1895 À cet intellectuel sorti de la bourgeoisie, à ce bachelier qui avait jeté ses diplômes aux orties, le peuple savait gré de venir rehausser, de tout le prestige de son esprit magnifiquement doué, une cause source : 1895. En plein faubourg
1949 Elle mourut, hélas ! en 1913. J'en profitai pour jeter ma couronne aux orties. C'est-à-dire que je fis comprendre à mon mari que j'étais dorénavant résolue de lui fermer mon alcôve source : 1949. Mémoires d'un contrôleur des wagons-lits recueillis par René Delpêche
1922 J'estimai à sa mine que Pepe Elissabal – c'est ainsi qu'il se présentait – devait avoir appartenu à quelque ordre missionnaire et jeté le froc aux orties source : 1922. Le pot au noir
1829 puis il entra dans un couvent de bénédictins et se fit moine. Mais deux ans après, jetant le froc aux orties, il s'engagea de nouveau, et devint officier dans un bataillon de volontaires. source : 1829. Mémoires d'un forçat ou Vidocq dévoilé (tome quatrième)
1960 la rencontre d'un cavalier « merveilleux » lui fait expédier la cornette hypothétique aux orties source : 1960. La France et l'amour - Une enquête de l'Institut Français d'Opinion Publique
1859 Il a jeté aux orties l'uniforme en grosse laine de l'établissement pour revêtir un habillement en beau drap noir qui reposait depuis longtemps dans sa malle. source : 1859. Voyage autour de ma prison
1863 démasqué par un spahis, il dut jeter le bernous aux orties et reprendre l'emploi moins lucratif de zéphir. source : 1863. Les bohèmes du drapeau. Types de l'armée d'Afrique
1888 Avec la dernière tunique, jetée si joyeusement aux orties, on dépouille ce passé à peine passé, et du jour au lendemain, il devient de l'histoire ancienne source : 1888. Césarine
1953 Celle [chemise] qu'il venait de quitter, ils la jetèrent aux orties. Elle était sale et de plus, irraccommodable ; et Simone n'aimait pas beaucoup ça, repriser et racommoder. source : 1953. De la boue et des roses

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).