Définition de : éponge

éponge & éponges (pl.) n.f.

Définition

Poumon, poumons

fréquence : 014
registre ancien : 9 registre moderne : 9

synonyme : poumon usage : Argot du corps

Chronologie

1947 1953 1954 1955 1955 1956 1957 1960 1963 1963 1977 1979 1981 2002

Citations

  • 1955 et à se remplir les éponges de l'air du pays. source : 1955. Mollo sur la joncaille
  • 1957 Je fais exprès de laisser ouverts les fenêtres et le toit de façon que la poupée puisse se décrasser les éponges avec un peu de l'air frais de la soigne et en même temps pour pas que ça fouette le tord-boyaux. source : 1957?. Dix ans de frigo
  • 1977 on dresse un bûcher […]. Ça sent bon, faut dire. Marik fait s'éloigner tout le monde, de peur que les gars, ou même les villageois, ne s'en laissent glisser de trop grandes bouffées dans les éponges. De quoi se camer à mort, si on est dans le vent. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
  • 1956 Je respire un grand coup, histoire d'approvisionner mes éponges pour le grand rush final et je bondis. source : 1956. Fais gaffe à tes os
  • 1963 Il n'a pas encore cassé celui-là ? Car ça fait dix piges qu'il glaviotte ses éponges source : 1963. Satan est là

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.