gris

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 4 fréquence : 20

gris & paquet de gris ; tabac gris n.m.

Tabac, paquet de tabac

Synonyme : tabac Usage : tabac

1935 Je chiquais du tabac à fumer, du Perlot, le gris à 0 fr. 50, et je ne crachais jamais 1935. Moi, le Dab, souteneur ! 1981 Du gris (titre) 1981. Du gris 1981 Du gris, que l'on prend dans ses doigts et qu'on roule, c'est fort, c'est âcre, comme du bois, ça vous saoûle. 1981. Du gris 1945 Pour avoir une idée, il m'eût fallu du « gris ». Je n'avais pas de « gris » 1945. Nestor Burma contre C.Q.F.D. 1974 Les dix paquets de tabac gris que j'offris en récompense à qui retrouverait Oueldi ne servirent à rien. 1974. Ancien détenu cherche emploi 1947 le paquet de gris à 32 francs 1947. Mon journal dans la drôle de paix 1953 Un paquet d'gris depuis c'matin ! 1953. Allons z'enfants 2011 On me refile même un paquet de gris et des feuilles. 2011. Un militant, trois poules (suivi de La Citouche) 1976 Le pénitencier ne jugeait pas nécessaire de vendre des cigarettes blondes à ses pensionnaires. Le tabac brun et les paquets de gris étaient largement suffisants pour les gibiers de potence. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <9 citation(s)>

COMM., pop. et fam. Tabac ordinaire enveloppé de papier gris. Fumer du gris. (tlfi:gris) /

Tabac scaferlati caporal, enveloppé de papier gris (GR) / Couleur du paquet (Huet) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 519