être kaput

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 6 registre moderne : 7 fréquence : 8

être kaput & kaput ; kapout ; caput ; capout ; pas kapout adj.

Être mort, tué ; mort, tué, fini ; hors d'usage, détruit ; tuer ; contexte de rédition : pour dire qu'on se rend, qu'on appelle à la clémence

Synonyme : mort, être mort, cassé, endommagé, abîmé Usage : militaire, guerre

1916 Il a bien travaillé ; le réseau devant lui est « kapout » presque partout. 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre 1917 les premiers assaillants se trouvaient déjà à portée de grenade. –Les voilà ! cria-t-il en empoignant son fusil. –Kamarade ou kaput ! hurlait le plus proche. / Mais Juvenet, sans épauler, le descendit d'une balle, au jugé. 1917. Mémoires d'un rat 1915 si pas revenir, camarades à toi, capout ! 1915. Les poilus de la 9e 1999 Je me disais : « Tu es mort, mon Willy. Kaput, fini, rideau. » 1999. Massacre à la chaîne <4 citation(s)>

De l'allemand kaput, mot passe-partout (fini, abîmé, cassé, tué), mot à l'origine de notre capot du jeu de piquet (Dauzat1918) / exprime la menace de mort, exactement la décapitation ; pour rédition : les Allemands en se rendant demandent la vie sauve en disant : Kamarade, pas kapout (Déchelette)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 145