¶ plume

plume & tailler une plume ; se faire tailler la plume ; se faire tailler une plume locution

Définition

Fellation ; faire une fellation, sucer le sexe masculin ; se faire sucer

fréquence : 015
registre moderne : 6

synonyme : fellation, faire une fellation usage : Argot érotique et de la sexualité

Chronologie

1875 1891 1899 1901 1920 1950 1951 1960 1960 1965 1975 1981 1982 1986 1986

Citations

  • 1875 Qu'est-ce que tu veux faire ? Si tu n'aimes pas le chat, faut-il te tailler une plume ? source : 1875. À la Feuille de rose, Maison turque
  • 1960 Le général, il est à Saigon, et peut-être bien que ce soir il se fera tailler une plume par son boy ou sa congaï source : 1960. Les Centurions
  • 1960 C'est une spécialiste de la plume, ajoute-t-il, elle les taille magnifiquement et cela bien qu'elle ait fort à faire, étant absolument seule ici pour ce genre de bus'ness. source : 1960. Chass'bi
  • 1891 Elle est aussi le secrétaire / D'un pauvre vieux député, / À ce vieillard sexagénaire / Elle taill' des plumes par charité source : 1891?. Paris-Impur
  • 1950 Son genre, c'était plutôt les petits garçons. Il se régalait à vous tailler des plumes et chaque fois il payait le cinéma et vous donnait quinze francs source : 1950. Ainsi soit-il
  • 1950 Son nom [la mère la Pipe] c'était tout un programme, sa spécialité consistait à tailler des plumes, parce que, il faut bien le reconnaître, ses cuisses intéressaient plus grand monde, hormis quelques amateurs d'antiquités source : 1950. Ainsi soit-il

<6 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Pas cité dans (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.