du tout cuit

du tout cuit (tableau rapide)
du tout cuit ■ Ce qui est sans problème, gagné d'avance, acquis, sûr et certain, assuré ; ■ déjà fait, sans qu'on ait à travailler ; ≠ pas facile
synonyme facile, facilement
fréquence 18

du tout cuit

& tout cuit ; du tout-cuit ; ≠ pas du tout cuit

Définition

■ Ce qui est sans problème, gagné d'avance, acquis, sûr et certain, assuré ; ■ déjà fait, sans qu'on ait à travailler ; ≠ pas facile

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Synonyme : facile, facilement Famille : tomber tout cuit

Citations
1952 Ce n'est pas dangereux d'être flic, ils foncent à dix contre un. Les renseignements arrivent tout cuits, par les indics source : 1952. Une fille du tonnerre
1960 ça n'a pas été du tout cuit non plus source : 1960. Les amants d'un jour (entretien)
1955 J'avais bien des potes, mais j'te jure que c'était pas du tout-cuit source : 1955. Pas de pitié pour les caves
1955 Le reste, c'était du tout-cuit, il a dégotté une tourterelle, il s'est défendu à la came et s'est laissé vivre sans trop se briser les précieuses ! source : 1955. Pas de pitié pour les caves
1918 Ceux qui savent apporter le communiqué tout cuit plaisent plus au commandement que les travailleurs qui donnent le renseignement sans fard source : 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917)
1947 On me l'a déjà dit, avoue le créateur de Pépé le Moko, avec ma popularité, ce serait du tout cuit source : 1947. Mon journal dans la drôle de paix
1953 Vous pouvez vous rendre compte que le boulot que vous tâtez en ce moment n'est pas du tout cuit source : 1953. ...et ça continue !

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Loc. métaph., vx. C'est tout cuit. La chose est toute préparée, simple à obtenir ou à accomplir. [Un donneur de cambriolages :] ils ont caché (...) un grand pot (...) plein d'or (...) c'est tout cuit et bon à manger (Sue, Myst. de Paris,t. 8, 1842-43, p. 135). − Emploi subst. sing. avec valeur de neutre. C'est du tout cuit. L'affaire est faite, le succès est assuré; ,,c'est gagné d'avance`` (Sandry-Carr. Courses 1963); ,,c'est dans le sac`` (Riv.-Car. 1969). Passer une frontière, dès maintenant [que j'étais suspecté d'un rapt], ça devait pas être du tout cuit (Simonin, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 134). (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).