languefrancaise.net

définition : tripatouiller (depuis 1880)

tripatouiller
Toucher à tout, bricoler, manipuler au hasard ; magouiller ; spéculer malhonnêtement ; se mêler des affaires des autres et les gâcher ; magouiller (affaires) ; tripoter, faire des affaires malpropres ; manipuler, touner et retourner

tripatouiller (1880) #verbe tr.

Toucher à tout, bricoler, manipuler au hasard ; magouiller ; spéculer malhonnêtement ; se mêler des affaires des autres et les gâcher ; magouiller (affaires) ; tripoter, faire des affaires malpropres ; manipuler, touner et retourner

  • datation : vers 1880 (E. Bergerat, en argot de théâtre) (GR) /

↓ fréquence : 016 | registre moderne : 5

Citations
  • 1980 Dans son moteur il tripatouille source : 1980. Les aventures de Gérard Lambert
  • 1942 Il se peut, quand même, que certains aient pensé que je tripatouillais comme les autres. source : 1942. Le bouquet
  • 1919 M. Panon, Bolo en est convaincu, a tripatouillé avec Pavenstedt source : 1919. Juste et police...
  • 1935 notre ingénieur était retourné au poste [de TSF], l'avait tripatouillé sans réussir à en tirer un bruit, puis était allé rendre compte au vieux. source : 1935. Mer Noire

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1880 C'est la date à battre.
pour rappel : vers 1880 (E. Bergerat, en argot de théâtre) (GR) /
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1880 1901 1902 1909 1916 1919 1920 1926 1935 1935 1942 1951 1952 1967 1978 1980 1982

Compléments