¶ flicaille

  • flicaille
    • Police, personnels de police ; policier
    • fréquence : 023
    • id : 4830

flicaille & fliquaille n.f.

Définition de flicaille

Police, personnels de police ; policier

fréquence : 023 registre moderne : 7

synonyme de flicaille : police, policier
morphologie : -aille
famille : flic

Chronologie (aide)

La plus ancienne attestation connue est : 1918.

1918 1935 1935 1952 1952 1954 1954 1955 1955 1957 1957 1957 1967 1969 1979 1980 1981 1982 1982 1984 2006 2009 2015

Citations (aide)

  • 1957 si la flicaille avait remis la pince sur notre mec, ils le chercheraient plus. source : 1957?. Dix ans de frigo
  • 1935 On installera deux cents potences sur la place de la Concorde, cinquante de chaque côté, et en l'air députés, sénateurs, ministres, généraux, amiraux, flicaille, archevêques, marchands de canons, journalistes et gendarmes. Comme en 93 ! source : 1935. Mer Noire
  • 1979 ça fait un bail qu'on s'est plus bastonné avec la flicaille source : 1979. C'est mon dernier bal
  • 1957 Ils n'allaient pas, pour un pauvre roumi mort, favoriser chez eux l'intrusion de la flicaille source : 1957. Les eaux troubles de Javel
  • 1982 je te les lui colle au cul, moi, les autorités, la flicaille, les impôts, toute la foutue musique ! source : 1982. Le lapin de lune
  • 1918 Ohé ! là-bas, la flicaille, voulez-vous bien lui foutre la paix source : 1918. Loin de la rifflette

<6 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

De flic (GR) / Suffixation de flic + -aille (suffixe collectif) (gb) /

  • 1939 (GR) / Cité dans (TLFi), non daté (citation Abellio, Pacifiques, 1946) / 1917-1918 (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.