Définition de : bouzillé

bouzillé& bousillé ; être bousillé ; être bouzillé

Définition

Cassé, hors service, endommagé ; mort, être fini, être tué ; blessé, endommagé ; détruit, vieux, délabré

fréquence : 028
registre ancien : 7 registre moderne : 7

synonyme : tué / être (peine de mort, assassiné, guerre), détruit, cassé, endommagé, abîmé

Chronologie

1914 1915 1916 1917 1917 1917 1917 1918 1918 1918 1918 1918 1914 1921 1924 1935 1935 1936 1943 1946 1953 1957 1966 1978 1980 1984 1990 2011

Citations

1935 Je bondis dans un couloir où me poursuit la crécelle des mitrailleuses. Vingt fuyards me serrent à m'étouffer. Quand tout ce qui n'avait pas trouvé refuge est bousillé, la fusillade cesse. On n'entend plus que des gémissements et des râles. source : 1935. Mer Noire
1935 Et du moment que vous n'étiez pas bousillés, fallait régler les comptes à la sortie, en 19. source : 1935. Viande à brûler
1924 Le tsar Nicolas était bouzillé et toute sa famille bouzillée aussi source : 1924. Dante n'avait rien vu
1966 Si la queue d'une soupape vient à se briser, la soupape tombe dans le cylindre et son moteur est bousillé ! source : 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945)
1917 Si nous sommes « bousillés », nous irons au paradis des aviateurs, et ensemble source : 1917. Le serment de l'aviateur
1918 Et les artilleurs, à demi fous, abandonnant leurs pièces bouzillées source : 1918. Loin de la rifflette
1914-1919 Pour nous protéger la tête, nous avons du plâtre et le plancher de l'ancien premier étage. Un petit 77, et nous sommes tous bousillés ! source : 1919. J'étais médecin dans les tranchées (2 août 1914-14 juillet 1919)
1921 Les nerfs bouzillés ; une patte folle ; estropié pour le restant d' mes jours ?… Ah ! non, très peu. source : 1921. La boue
1918 Le Boeuf, qui me précède, prend son terrain trop long et va capoter dans les tablettes, sans mal pour lui, mais au grand dam de son Farman complètement bousillé. source : 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917)
1914-1919 On parle d'attaquer, mais les fils de fer boches n'ont pas été bousillés par notre artillerie. source : 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées
1978 Des années d'habitude, de gestes connus par coeur, d'expérience, bousillées d'un coup. source : 1978. L'établi
1936 Tu te souviens du grand Bousset ? Je ris. –Oui, le bouteillon ? –C'est çà. Il allait chercher la soupe, quand il prend une « Marie-pressée » en plein dans les pattes. On le croyait bouzillé. Penses-tu, il se relève et bondit dans notre trou en gueulant source : 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient

<12 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).