languefrancaise.net

définition de ☞ sentinelle (depuis 1640) (avec Bob, dictionnaire d'argot)

sentinelle
Étron, étron posé le long des murs, excrément, merde (à terre) ; chier, déféquer

Citations
  • 1897 Sentinelles !! Restez au pied du mur, dût-on vous écraser. source : 1897. Bistrouille à l'armée du salut. Contes du Petit Pioupiou (4e série)
  • 1950 –Préparez-vous, annonça Martine, je pousse… Ce fut un beau succès : un étron d'un beau brun-rouge apparut, s'effila pour se planter raide sur le journal, telle une sentinelle. source : 1950?. La Nonne
  • 1863 UN SOLDAT D'ITALIE, UN COLPORTEUR (Ils sont accroupis aux coins de la scène, en train d'y poser des sentinelles.) –LE SOLDAT (Évacuant avec facilité.) –Une ! deusse !… c'est un miel !… LE COLPORTEUR (Qui est constipé.) –Aïe !… Pour peu que les choses durent, je dépenserai toutes mes économies en purgatifs… source : 1863. Signe d'Argent. Vaudeville en trois actes

<3 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Date à battre : 1640

1640, Oudin, Curiosités (TLFi) /

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1640 1862 1863 1888 1894 1897 1900 1901 1901 1907 1920 1921 1935 1950 1951 1981

Compléments