languefrancaise.net

définition : X chaud

X chaud
Relatif à l'activité érotique ou prostitutionnelle : rue où l'on trouve des prostituées, des bordels ; rue prostitutionnelle et peu calme ; quartier ayant une activité sexuelle ; quartier prostitutionnel (ou délinquant) ; ville à forte densité prostitutionnelle

X chaud & rue chaude ; quartier chaud ; ville chaude ; bar chaud

Relatif à l'activité érotique ou prostitutionnelle : rue où l'on trouve des prostituées, des bordels ; rue prostitutionnelle et peu calme ; quartier ayant une activité sexuelle ; quartier prostitutionnel (ou délinquant) ; ville à forte densité prostitutionnelle

↓ fréquence : 013 | registre moderne : 2

Citations
  • 1902 quand on descendait en ville, les soirs de paie d'escadre et les bordées dans les rues chaudes source : 1902. Les Noronsoff
  • 1990 je le recroise dans une rue de quartier chaud, tard dans la nuit. Il y a là-bas une boîte avec des strip-teases d'étudiants qui ont trouvé comment boucler leurs mois source : 1990. À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie
  • 2004 Le commissariat en question (où il vient d'être affecté) était celui de Saint-Merri, quartier « chaud » source : 2004. Entretien réalisé par Ch. Diaz le 21 octobre 2004, dans Les récits de vie de policiers
  • 1997 la rue aux putes, pas de bals, comme rue de Lappe, pas un bistrot, et parler à son propos de rue chaude serait décidément abusif. Tout ce qu'il y a de tranquille, on pouvait y circuler en confiance, pas une agression source : 1997. L'aveu différé
  • 1961 J'ai exploré dans la journée, dans la soirée et jusqu'à très avant dans la nuit les rues chaudes du quartier des Halles, celles proches du Sébasto, la rue de Palestro, les passages du Grand-Cerf et du Ponceau, les rues Sainte-Apolline et Blondel… où « besognent » – c'est le mot – une multitude de filles peu reluisantes, parmi lesquelles se trouve tout de même l'exception qui confirme la règle. source : 1961. L'hydre aux mille têtes
  • 1961 Les rues des Lombards, de la Verrerie, de Roi-de-Sicile, une partie de la rue Rambuteau, les rues Quincampoix, Nicolas-Flamel de La Reynie sont les rues chaudes par excellence, où les habitués « s'expliquent » en circuit fermé. source : 1961. L'hydre aux mille têtes
  • 2013 Dans les années soixante-dix, Lille est encore une ville chaude. À tel point qu'elle attire des truands tricards chez eux. source : 2013. Moi Dodo la Saumure
  • 1935 J'ai marché à l'aveuglette, comptant que le hasard me conduirait dans une de ces rues que l'on dit chaudes, bien qu'il y fasse aussi froid qu'ailleurs. Ça doit venir de chaudelance. source : 1935. Mer Noire
  • 2015 J'ai voulu leur faire découvrir un bar chaud de Pigalle. source : 2015. Je tape la manche

<9 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1902 1929 1935 1935 1961 1976 1982 1990 1997 2004 2013 2015 2015

Compléments