languefrancaise.net

définition : putassier (depuis 1549)

putassier
Coureur de filles, celui qui fréquente les putains, homme qui aime baiser ; relatif à la prostitution ; obscène ; formule de mépris

Citations
  • 1790 commissaire Lerat, autre jean-foutre et putassier du même genre source : 1790. Le courrier extraordinaire des fouteurs ecclésiastiques
  • 1952 Elle était farcie de séquelles de l'âge putassier source : 1952. Une fille du tonnerre
  • 1937 Toutes ces vedettes : scénaristes, musiciens, modernes, de la moderne pacotille, tous démarqueurs, pilleurs (de folklores et de classiques), à qui mieux mieux, angoissés de bluffer et de plaire et de mentir, putassiers jusqu'aux fibres source : 1937. Bagatelles pour un massacre
  • 1948 Cette foutue putain qui parce qu'elle est enfant trouvée s'imagine avoir été perdue par Dieu, et puis la fatalité qu'on s'impose, qu'on se laisse imposer, et qui est toute aussi putassière mais pas fatale du tout en réalité source : 1948. Ainsi soit-il
  • 1952 Louis, un putassier de la G7, qui habite l'hôtel source : 1952. Mon taxi et moi
  • 1952 Je n'ai jamais vu un putassier de cette envergure. D'autres ne donnent pas leur part, c'est entendu. Mais lui, ne parle guère des femmes. C'est un réalisateur. Il agit source : 1952. Mon taxi et moi
  • 1939 et vous l'étudiant, faut-il être un âne bâté pour ne pas savoir si ce putassier de renard est enragé ! Foutez le camp au galop soigner ce chameau-là ! source : 1939. Les faneurs de la forteresse

<7 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1549 C'est la date à battre.
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1549 1790 1862 1901 1937 1939 1948 1950 1952 1952 1952 1979 2004

Compléments