languefrancaise.net

définition : assisté

assisté
Avoir qqun qui envoie des colis, en prison ; recevoir des subsides, des mandats ; être aidé (quand on est en prison, au bagne, etc.)

assisté & être assisté

Avoir qqun qui envoie des colis, en prison ; recevoir des subsides, des mandats ; être aidé (quand on est en prison, au bagne, etc.)

↓ fréquence : 011 | registre ancien : 4

Citations
  • 1957 Monseigneur n'était pas assisté ; pour ne pas perdre l'avantage du bon autorisant un colis, Roland ferait envoyer un deuxième colis de chez lui au nom de Monseigneur source : 1957. Le trou
  • 1972 Louis était bien assisté par sa famille et ne manquait de rien source : 1972. Cambrioles - Les bouleversants mémoires de l'Arsène Lupin de l'après-guerre
  • 1999 je veux bien aller au G car on y fait des épingles et c'est pas sûr que je sois assisté très longtemps source : 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand)
  • 1975 L'un des policiers me dit, faut être assisté quand on est au trou pas vrai, remarque ça m'étonnerait qu'ils pensent à toi tes potes tu vas prendre perpète. source : 1975. Souvenirs obscurs d'un Juif polonais né en France
  • 1987 il n'est pas « assisté ». Pas de famille, pas d'amis pour lui envoyer un peu d'argent. source : 1987. Voyage à l'intérieur des prisons - Témoignage
  • 1880 vous avez été « assisté » par vos camarades qui ont trouvé un moyen de corrompre un garçon de service, ou peut-être un des correcteurs lui-même source : 1880. Souvenirs de prison et de bagne
  • 1900 Tout individu qui sera en prison aura droit à 2 francs par jour, plus à l'assistance, y compris les vivres deux fois par semaine. Il ne sera assisté que par les femmes, auxquelles il donnera le nom de soeur, et n'écrira de lettres qu'aux chefs de la bande. source : 1900. Mémoires de Rossignol
  • 2009 Il a pas de quoi cantiner, avait répondu l'adulte. Le môme n'était pas assisté, sa mère ne pouvait même pas lui envoyer de quoi acheter un paquet de clopes. source : 2009. Le Ciel sur la tête
  • 1972 Au bout d'un moment, l'un d'eux m'a dit : « Allons, assieds-toi. » Une de leurs premières questions a été : « Tu es assisté ? » Ils voulaient savoir par là si je disposais de ressources en provenance de l'extérieur. J'ai dit oui, cela les a rassurés car si j'avais été un pauvre type, ils se seraient sentis obligés – c'est une sorte de règle morale dans les prisons – de partager avec moi. source : 1972. Le crépuscule des prisons

<9 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1900 1947 1948 1957 1962 1972 1972 1987 1999 1999 2009

Compléments