languefrancaise.net

définition : plutôt crever ! (depuis 1817)

plutôt crever !
Non, refus ; formule autoritaire, exprimant un refus, une opposition

plutôt crever ! & en crever plutôt ; aimer mieux crever tout de suite ; j'aimerais mieux crever que (1817) #locution

Non, refus ; formule autoritaire, exprimant un refus, une opposition

synonyme non
index Crever, Plutot
datation 1817 (+)
fréquence 007
registre ancien 7
registre actuel 7
liens GLGallicaHathiArchiveULB
Citations
  • 1965 La neige, la glace, les rivières tumultueuses que chantent les poètes, j'en ai eu ma claque pour la fin de mes jours, croyez-moi ! Je ne suis pas près d'aller faire un tour au bois de Boulogne ! Nom de Dieu, non ! Plutôt crever ! source : 1965. Le Tigre entre en piste
  • 1903 Vois-tu qu'en sortant on devienne des ouvrières ? Ah ! non, j'aimerais mieux crever tout de suite. J'aime mieux travailler sur le dos, c'est moins fatigant et ça rapporte davantage. source : 1903. Les enracinées
  • 1895 Alors, de quoi vous mêlez-vous ? que je lui fais. C'est pas vous qui me donnerez du pain ! –Pour sûr, il en crèverait plutôt. source : 1895. En plein faubourg
  • 2009 il allait bien leur baiser la gueule et ne se rendrait jamais devant la porte d'une usine ou d'un chantier, jamais, plutôt crever toute sa vie en cellule. source : 2009. Le Ciel sur la tête
  • 1889 Je suis pas l'Assistance publique. V'là de la soupe, j'aimerais mieux crever que de la faire manger par les autres… Comme si j'en avais trop, de l'argent… pour en jeter par les fenêtres… source : 1889. L'assistance

<5 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Date à battre : 1817

Piis, Le tout est d'arriver, 1817 (Enckell, DHPFNC)

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1817 1889 1895 1903 1965 1981 2009 2015

Discussion

Bonjour. On trouve cette locution dans le recueil de chansons L'Enfant lyrique du Carnaval (1818). Attestation présente chez P. Enckell (DHPFNC). Le 6 juin 2022, Roland de L.

Compléments