minette

minette (tableau rapide)
minette Cunnilingus, sucer, lécher le sexe féminin
synonyme cunnilingus
date 1863
fréquence 14

minette

& faire une minette ; faire minette ; faire m... ; se faire faire m...

n.f.

Définition

Cunnilingus, sucer, lécher le sexe féminin

registre ancien : 8 registre moderne : 6

Synonyme : cunnilingus Usage : érotique, sexualité

Citations
1976 Elles m'avaient donc fait les confidences, qu'elles aimaient se faire faire minette source : 1976. Dire nos sexualités
1863 Dans cette lutte badine / Qui produit la volupté, / Le bouton qu'un doigt lutine / Est heureux en vérité ; / Mais rien ne monte à la tête, / Non, rien n'est plus polisson / Qu'une langue toujours prête / À vous lécher le bouton ! / Minette ! / Minette ! / O mon Dieu ! que c'est bon ! source : 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar
1863 Et maintenant, mon agneau, à toi de t'exécuter ! Fais-moi une minette distinguée, digne du coup que nous allons tirer ensemble… source : 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar
1863 Ce derrière n'est point l'idéal que rêva / Mon gendre, lequel est porté sur la minette. source : 1863. Scapin maquereau. Drame en deux actes
1933 La dernière soirée, je lui faisais m..., je lui dis : « Ce n'est peut-être pas très joli, une p... mais un c... c'est vraiment joli. » source : 1933. Journal particulier
1932 Je m'étais réservé cela et je me mis à lui faire une minette complète, qui la fit bientôt décharger, un foutre épais comme celui d'un homme. source : 1932. Annexe (Le fléau est si jolie)
1893 Je ne te permettrai demain matin qu'une petite minette ! source : 1893. Autour du mariage de Paulette ou un bon ménage moderniste
1893 il faut que je te remercie ! Ouvre tes cuisses, que je te fasse une petite minette source : 1893. Autour du mariage de Paulette ou un bon ménage moderniste
1960 Elle gémissait tout en faisant minette à sa compagne ; sa langue titillait le clitoris, ses dents mordillaient la chair allongée entre ses lèvres… source : 1960. Mademoiselle M...
1921 Il se jeta entre ses jambes, envoya de longs coups de langue entre ses cuisses, à son con, à son chat, multiplia les minettes, lui pelotant le cul source : 1921. La femme aux chiens
1921 Celle-ci, se voyant autorisée, multipliait ses caresses, ses minettes, soulevait en l'air les cuisses de sa maîtresse pour la dévorer d'ardents suçons depuis le chat jusqu'au trou du cul qu'elle savait amener à portée de sa langue. source : 1921. La femme aux chiens
1921 Elle n'hésita plus et s'étendit sur le dos, les jambes écartées et soulevées, le con en évidence ; elle le posa dessus pour qu'il lui fit minette, mais il avait le désir de la grimper source : 1921. La femme aux chiens
1950 Gilles tomba à genoux entre les cuisses de Martine et lui prodigua une formidable minette. source : 1950?. La Nonne

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

MINET, -ETTE, subst. 2. Arg., loc. Faire minette (à une femme). ,,Pratiquer la succion clitoridienne`` (CHAUTARD Vie étrange Arg. 1931, p.385). M. de Rougé, ce mystificateur de la vie intime, faisant minette avec un pince-nez aux verres bleus à une femme au mont-de-Vénus roux, roux comme une flamme (GONCOURT, Journal, 1890, p.1158). (tlfi:minet) /

  • Cité dans (GR), non daté / Pas cité dans (REY-CH) / Cité dans (TLFi) : Goncourt, Journal, 1890 / 1863, de Neuville (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).