godiller

godiller Bander, être en érection ; se réjouir, être content, frétiller, être en joie, en plaisirs, convoîter une femme, [baiser] ; donner du plaisir (sexuel)
fréquence 11
synonyme bander (érection)

godiller

& faire godiller

v. intr.

Bander, être en érection ; se réjouir, être content, frétiller, être en joie, en plaisirs, convoîter une femme, [baiser] ; donner du plaisir (sexuel)

Usage : érotique, sexualité

1863 Zut ! je veux aller au persil pour aller au beurre, moi, na ! Je veux, pour une nuit, retrouver les voluptés de ma première jeunesse, tout comme mes pensionnaires [prostituées] !… Je veux qu'on me paie pour me faire godiller, moi ! source : 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar
1863 DORANTE (Qui, tout en bandant, ne se sent pas encore en état de baiser.) Assez ! assez ! j'en ai plein l'cul de c't'air-là et de ton doigt !… Autre chose, si tu veux me faire godiller pour de bon ; autre chose ! source : 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar
1863 FLORESTAN (Qui commence à godiller.) –Ne vas pas si vite !… Là… bien… très bien !… Bon… je suis prêt… source : 1863. Un caprice. Vaudeville
1863 LA MARQUISE (Lui caressant le membre avec précaution, de peur de le casser.) […] LE MARQUIS (Qui godille.) source : 1863. Signe d'Argent. Vaudeville en trois actes

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Vient de l'ancien gaudille (VIR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).