fourgonner

fourgonner (tableau rapide)
fourgonner Fourrager ; travailler ; fouiller en bouleversant, farfouiller, disposer ; manipuler brutalement
date 1690
fréquence 13

fourgonner

Définition

Fourrager ; travailler ; fouiller en bouleversant, farfouiller, disposer ; manipuler brutalement

Citations
1955 elle n'était pas de cette catégorie qui passe sa vie derrière un rideau à épier tout un chacun ; elle fourgonnait dans sa cuisine source : 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement)
1993 Il y avait une buée tenace, des vapeurs de savon, et de solides « blanquettes » aux manches relevées jusqu'aux épaules, aux bras épais et rouges, et qui fourgonnaient de lourds étirements de linge ruisselants source : 1993. Le gendarme des barrières
1929 Près de lui, un clochard patenté fourgonne avec son couteau dans le mécanisme d'un vieux phono, son gagne-pain source : 1929. Je suis un geux
1890 Ce qu'il fourgonne dans les jupes de celui qui fait la femme de chambre source : 1890. Biribi
1968 assistait à notre entretien pendant que Carmen, sa femme, la soeur de Marinette, fourgonnait dans la cuisine. source : 1968. Histoires de... boxe

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • 1690 au sens : fouiller en dérangeant, avec bruit (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).