Définition de : charriage

  • charriage
    • Type d'escroquerie, voler en mystifiant (un crédule, un provincial à son arrivée en gare, etc.) ; type de vol en accostant qqun ; se moquer de qqun pour l'escroquer ; action de charrier (escroc qui vole en faisant change avec de fausses pièces) ; (chantage)
    • fréquence : 011
    • id : 1283

charriage & voleur au charriage n.m.

Définition

Type d'escroquerie, voler en mystifiant (un crédule, un provincial à son arrivée en gare, etc.) ; type de vol en accostant qqun ; se moquer de qqun pour l'escroquer ; action de charrier (escroc qui vole en faisant change avec de fausses pièces) ; (chantage)

ALL : Diebstahl
fréquence : 011
registre ancien : 9

synonyme : escroquerie, duperie, arnaque famille : char, charre

Chronologie

1835 1836 1844 1846 1859 1862 1882 1901 1912 1917 1981

Citations

  • 1912 Le charriage à la descente du train. Se pratique communément à l'arrivée des trains dont débarquent les provinciaux. Comporte, pour être accompli, un leveur et un bonnard. La victime est choisie parmi ces demi-sels ou verdassons, qui, leur avoir en poche, débarquent de leur département pour faire la conquête de Paris. source : 1912. Les plaies sociales. La Pègre
  • 1882 Le charriage consiste à guetter dans les gares les provinciaux arrivant à Paris. On tâche de lire sur leur malle le nom de leur pays. On se donne comme un compatriote. On lie connaissance. On leur propose de les guider source : 1882. Paris horrible & Paris original

<2 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.