languefrancaise.net

définition : partie fine (depuis 1745)

partie fine
Amusement ; petite débauche, baise ; baise collective, partouse, orgie ; □ maison de prostitution de haut standing

partie fine & être en partie fine ; □ maison à parties fines (1745)

Amusement ; petite débauche, baise ; baise collective, partouse, orgie ; □ maison de prostitution de haut standing

↓ fréquence : 012 | registre ancien : 2 | registre moderne : 2

Citations
  • 1882 Pas de folle équipée sans eux, pas de partie fine sans qu'il y en ait au moins un. source : 1882. Nos farces à Saumur
  • 1950 Les garçons sont sérieux, ils aiment bien se faire chatouiller de temps en temps, mais pour les parties fines, ils n'y connaissent rien. source : 1950?. La Nonne
  • 1976 Autre espèce de call-girls, sorte de « spécialistes » : les « party-girls », dont les noms et les numéros de téléphone ornent les meilleures pages des carnets d'organisateurs de parties fines source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
  • 1865 c'est une petite escapade conjugale, une partie fine extra muros ; ça ne tire pas à conséquence. source : 1865. La question des biches

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1745 C'est la date à battre.
pour rappel : ♦ Godard d'Aucour, Thémidore ou mon histoire, 1745 (P.R., bhvf)
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1745 1784 1815 1841 1863 1865 1882 1900 1902 1908 1950 1976 2003

Compléments