languefrancaise.net

définition : botter

botter
Frapper, donner un coup de pied ; battre

Citations
  • 1948 un certain maton, dit Gueule-Rouge, qui se crut permis, un jour, au réfectoire, de botter un détenu trop lent à son gré, souleva un tel tolle qu'il comprit sur-le-champ, malgré sa prodigieuse imbecillité, qu'une nouvelle brutalité entraînerait pour lui de funestes conséquences. source : 1948. Je sors du bagne
  • 1969 Autant ne jamais lui donner l'occasion de me botter un penalty source : 1969. Au décarpillage

<2 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1901 1916 1916 1948 1969 1981 1987

Compléments