languefrancaise.net

définition de ☞ fouiner (depuis 1749) (avec Bob, dictionnaire d'argot)

fouiner
Reculer devant le danger ; s'échapper, fuir

Citations
  • 1761 C'est ainfi qu'en partant j'prenons congé de vous / Car je ne voulons pas m'attirer votr' couroux. M. CATAU. Mais avant que d'fouiner j'voudrions ben sçavoir / Les raisons qui vous ont mis dans ce desespoir. source : 1761. L'Espièglerie amoureuse, ou l'amour matois
  • 1809 Mad. FRANCATU. L'fanfan a donc battu z'en r'traite ! JOLICOEUR. Oui, il a fouiné z'à vot' approche. source : 1809. Le lovelace de la Halle
  • 1799 ENNERICK. Et ce maréchal-des-logis que tu as laissé échapper si lestement, la semaine dernière ? NIGOLO. Vous allez voir que c'est ma faute ! il me demande la permission de descendre dans le fossé, pour pêcher des tanches ; et il fouine pendant que je vais lui chercher de l'asticot. C'est bien sorcier. source : 1799. La prisonnière
  • 1792 dans ce tems-là, on leur auroit coupé autre chose s'ils n'avoient pas fouiné bien vite source : 1792. Le père Duchesne à ses amis [par Boulard]

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Date à battre : 1749

◊ Vadé, 1749 (TLFi)

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1749 1761 1792 1799 1809 1847 1900

Compléments