languefrancaise.net

définition : c'est dire !

c'est dire !
Exclamation, avec sous-entendu, pour mettre en relief ce qu'on vient de dire

c'est dire ! & c'est dire... ; c'est vous dire ; c'est pour dire

Exclamation, avec sous-entendu, pour mettre en relief ce qu'on vient de dire

↓ fréquence : 007 | registre moderne : 4

Citations
  • 1997 il ne déparait pas tellement rue aux putes, ce gros-là, aux basses besognes réservé, ça sautait aux yeux : il ne faisait pas de latin, c'est dire ! source : 1997. L'aveu différé
  • 2004 Moussad se croyait peinard, les Français ne traînaient pas dans le coin. De temps en temps un avion passait très haut dans le ciel, c'est dire… source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
  • 2013 Et leur rendement est tellement exceptionnels [aux machines à sous] que même les macs marseillais ont revendu leurs gagneuses aux demi-sel tunisiens… C'est dire. source : 2013. Moi Dodo la Saumure
  • 2015 Les Khmers n'ont aucune éducation, ils sont encore plus cons qu'les Thaïs, c'est pour dire. source : 2015. Phi Prob
  • 1958 –J'ai bien connu ton père, dit Mauriat à François. C'était un lapin, le sergent Chandeleur. Mardi-Gras, qu'on l'appelait, c'est pour dire… source : 1958. Chandeleur l'artiste

<5 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1934 1958 1997 1998 2004 2013 2015

Compléments