Définition de : pensionnaire

Définition

Prostituée en maison close, fille de bordel

fréquence : 009

synonyme : prostituée, prostitué usage : prostitution

Chronologie

1863 1927 1933 1935 1960 1961 1976 1997 2004

58724.jpg: 365x500, 20k (06 septembre 2012 à 18h52) 58724_madame_sphinx.jpg: 375x499, 28k (19 février 2017 à 10h20)

Citations

  • 1961 il n'est pas sans intérêt de rappeler au lecteur le fonctionnement des anciennes « maisons » et le sort qui fut fait aux cent quatre-vingt-dix lupanars de la Capitale [en note : On dénombrait à Paris 240 « maisons » en 1850, 140 en 1872, après le siège de Paris, 329 en 1900, comptant plus de trois mille pensionnaires.], au lendemain de leur fermeture. source : 1961. L'hydre aux mille têtes
  • 1960 nous sommes allés faire un tour au bobinard. Petasson y a trouvé moyen de se faire agonir par la pensionnaire avec laquelle il était monté. source : 1960. Chass'bi
  • 1933 La troisième catégorie englobe ceux dont la femme est pensionnaire d'une maison de tolérance. source : 1933. Les bars des mauvais garçons
  • 1927 Les pensionnaires, comme disent pudiquement le maire et le préfet, sont retranchées du monde. source : 1927. Maisons de société - Choses vues
  • 2004 Javais toujours eu un principe, même à Casa, où est-ce que j'avais eu la responsabilité des bordels européens et marocains, j'étais Monsieur Jean, parce que à aucun moment je n'avais eu un moment intime avec les pensionnaires. source : 2004. Entretien réalisé par R. Zauberman le 27 septembre 2004, dans Les récits de vie de policiers

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.