¶ véreux

  • véreux
    • ■ Malhonnête, corrompu, pas intègre ; ■ voué à l'échec, suspect
    • fréquence : 011
    • id : 41826

véreux & flic véreux ; politicien véreux ; manager véreux ; notaire véreux ; affaire véreuse adj.

Définition

■ Malhonnête, corrompu, pas intègre ; ■ voué à l'échec, suspect

fréquence : 011
registre moderne : 3

synonyme : corrompu

Chronologie

1867 1912 1957 1968 1973 1976 1979 1988 1992 2011 2012

Citations

  • 1912 les banquiers marrons, lanceurs d'affaires véreuses ! source : 1912. Les plaies sociales. La Pègre
  • 1867 Il est bon de savoir qu'avant de se lancer dans cette voie aventureuse, Gournin s'était frotté aux hommes de loi, j'entends ceux dont la spécialité consiste à tripoter des affaires véreuses, et avait appris d'eux l'art de voleter autour des articles du code pénal sans se faire mettre en cage. source : 1867. Les Malfaiteurs
  • 1979 On dénombrait à la centrale le plus fort pourcentage « d'honnêtes hommes » des prisons françaises… On n'y comptait plus les notaires véreux, les percepteurs escrocs, les aristos de tout poil, quelques toubibs meurtriers source : 1979. Le désert de l'Iguane
  • 1988 Un flic véreux, mais un flic très officiel. C'est pourquoi il lui était facile de vous faire supprimer et de maquiller l'attentat en un banal crime crapuleux source : 1988. L'exécuteur - Fleuve de sang en Amazonie
  • 1973 La belle rouquine était-elle acoquinée à un promoteur véreux ? source : 1973. Le Savoyard et la Vaudoise
  • 1968 Tommy Bobsee, un brocanteur patenté du coup de poing. Du poids plume au poids lourd, ce manager véreux offrait un éventail de boxeurs toujours prêts à remplacer les autres. source : 1968. Histoires de... boxe

<6 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

B. − Au fig. 1. [En parlant d'une pers.] Qui est moralement corrompu. Synon. malhonnête, marron3 ; anton. honnête. Avocat, financier véreux. D'un crayon habile les deux artistes stigmatisaient politiciens vénaux et juges dociles, banquiers véreux et salonnards faisandés (Coston, A.B.C. journ., 1952, p. 28). 2. [En parlant d'une activité] Qui est moralement malsain. Synon. douteux, louche1.La fille d'un paysan ne vaut-elle pas toutes les filles de la finance véreuse qui payent si cher des ducs douteux (Maupass., Mt-Oriol, 1887, p. 198).Vous (...) qui, depuis votre majorité, n'avez pas manqué une seule fois l'occasion de perdre votre argent dans des affaires sottes ou véreuses (Courteline, Linottes, 1912, 6, p. 80). Prononc. et Orth.: [veʀø], fém. [-ø:z]. Étymol. et Hist. 2. fig. a) ca 1380 [ms. du xves.] véreus « qui est gâté, qui ne vaut rien (en parlant d'une chose) » (Consolacion de Boece, Arsenal 2670, fo25b ds Gdf. Compl.); b) 1559 véreux « taré au moral (en parlant d'une personne) » (Amyot, Vies, Caton, fo241 ro). Dér. de ver*; suff. -eux*. Fréq. abs. littér.: 79. (tlfi:véreux)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.