languefrancaise.net

définition : radin (depuis 1844)

radin
Voler un comptoir, vol du tiroir-caisse ; vol commis par petits enfants (se cachent dans boutique pour voler tiroir du comptoir) ; vol en bloquant patron dans la cave avec radin sur la trappe

radin & faire un radin ; vol au radin (1844) #nom masc.

Voler un comptoir, vol du tiroir-caisse ; vol commis par petits enfants (se cachent dans boutique pour voler tiroir du comptoir) ; vol en bloquant patron dans la cave avec radin sur la trappe

↓ fréquence : 011

Citations
  • 1844 Le vol au radin se trouve effectué par de petits garçons, sous les ordres de grands bandits. L'hiver est très favorable à ce genre de vol, ils profitent de 4 à 5 heures de l'après midi, c'est l'heure habituelle où les commerçants sont dans l'arrière boutique à dîner, ils s'introduisent à quatre pattes et se glissent dans toutes les sinuosisés ombrées où la lumière darde le moins ; ils arrivent enfin au comploir et se blotissent dessous ; quelquefois même une pratique entre, et vous la servez, le petit voleur touche presque vos pieds, et vous ne vous en apercevez pas ; il profite du moment le plus favorable, et s'enfuit avec votre radin, (le tiroir de votre comptoir), si le tiroir, à son grand désapointement, est fermé, il empoigne ce qu'il trouve. source : 1844. Dictionnaire complet de l'Argot employé dans les Mystères de Paris
  • 1875 Le vol à la rade ou au radin se fait le soir, vers onze heures, à l'instant qui précède la fermeture des volets source : 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870

<2 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1844. Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Merci.

1844 1849 1871 1875 1882 1894 1901 1901 1975 2006 xxxx

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments