languefrancaise.net

définition : petit nègre (depuis 1877)

petit nègre
Français simplifié et fautif employé pour communiquer avec les Africains colonisés ; (par ext.) ce qu'on parle quand on connaît mal la grammaire, la syntaxe, etc., d'une langue étrangère qu'on utilise mal

petit nègre & parler petit nègre (1877)

Français simplifié et fautif employé pour communiquer avec les Africains colonisés ; (par ext.) ce qu'on parle quand on connaît mal la grammaire, la syntaxe, etc., d'une langue étrangère qu'on utilise mal

  • datation : 1877 (GR) /

↓ fréquence : 008 | registre moderne : 5

Citations
  • 1958 il essaie de suivre Kobersky dans ses imitations de parler petit nègre. C'est une entreprise difficile. source : 1958. Chandeleur l'artiste
  • 1969 Le barman est en train de lire un « Comics », et Damier le trouve tout de suite sympathique, essayant de bafouiller dans un anglais petit nègre qui nous fait tous éclater de rire : –Hello Machin !… Me, même chose, I love very much Mickey « Mouse »… source : 1969. Perdus dans le djebel
  • 1899 Von Acker est un flamand d'aspect massif. Tête de sous-off prussien, mâchoires carrées, barbe rousse, yeux durs et atones, parole hachée, saccadée, avec un fort accent tudesque, il parle petit nègre. source : 1899. Sous la casaque
  • 1955 j'avais fait le levage de deux anglaises dans un cabaret des Champs-Élysées […]. En jactant petit nègre, j'arrive à leur faire entraver que j'voulais les embarquer à Montmartre source : 1955. Pas de pitié pour les caves
  • 1957 j'avais l'impression qu'il s'efforçait de parler petit-nègre source : 1957. Les eaux troubles de Javel
  • 1956 Je m'arrêtais lorsque je rencontrais quelqu'un pour lui demander s'il avait aperçu Marianne. Je m'exprimais dans un espagnol petit-nègre, mais ma volonté […] était telle que je parvenais à me faire comprendre source : 1956. Le bourreau pleure
  • 1916 Mais, France, Brot, beaucoup Brot ! […] Et, devisant ainsi par exclamations petit nègre, ils vidaient leurs musettes aux affamés. source : 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915
  • 1916 Il sait très bien à qui je l'ai prêté. Il bondit, court les couloirs, trouve l'homme […] s'explique avec lui en petit nègre, et, tout essoufflé, tout suant, me rapporte l'ouvrage. source : 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915

<8 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1877 C'est la date à battre.
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1877 1899 1916 1918 1955 1956 1957 1958 1969

Compléments