Définition de : muet comme une carpe

  • muet comme une carpe

muet comme une carpe & être muet comme une carpe locution

Définition

Qui ne parle pas, qui ne dit mot, silencieux, qui garde un secret, discret

fréquence : 009
registre moderne : 4

synonyme : silencieux, silencieusement morphologie : comparaison

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1612.

1883 1899 1926 1932 1945 1946 1954 1972 1982

Citations

  • 1932 Pendant le trajet, le long des couloirs, elles ne cessaient de l'invectiver : « Qu'est-c' qu'a s'croit c'tte salope ? » et juraient de lui dire « ses quatre vérités… » Oui, mais dans le bureau, toutes ces craneuses [sic] restaient muettes comme des carpes source : 1932. Le pourrissoir
  • 1982 Quelques jeunes clients surtout, muets comme des carpes, mais qui semblaient un peu déçus par l'infidélité de ce soir et des soirs précédents source : 1982. Histoires de la nuit parisienne
  • 1883 M. de Villers mit un doigt sur sa bouche en indiquant la chambre à coucher voisine. –Bon, bon, on comprend, reprit tout haut Chalindrey ; on est muet comme une carpe… source : 1883. Culottes rouges

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • 1612 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.