Définition de : doche

doche& dauche ; belle doche

Définition

Mère ; belle-mère ; (père)

fréquence : 011
registre ancien : 8

synonyme : mère, maman, belle-mère usage : famille

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1876.

1876 1900 1901 1901 1907 1911 1947 1977 1981 xxxx

Citations

1977 C'est vrai que tu habites chez ta belle doche source : 1977. La bande à Lucien
1911 il faut que j'accouche pour laisser quelque chose de mezigue à l'ancienne… Certainement que ce sera son seul plaisir de lire et de relire ce que Nénesse raconte sur son niasse.. Ah ! la pauvre doche !… Ses lunettes juteront plus d'une fois source : 1911. Le journal à Nénesse
1911 Je n'aurai jamais le temps d'étaler mon boniment si je ne triture pas mon briffeton, dare-dare… Acrès !… C'est plutôt durillon, ce flambeau-là, et j'en ai mon fade, mais du moment que ça doit faire des argents pour ma doche, allons-y ! source : 1911. Le journal à Nénesse

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Dans Ille-et-Vilaine, doche a le sens de catin et de poupée, à côté de done (de l'italien donna) dont il paraît une déformation ; à Rouen on disait, par notre docque, par notre Dame ; dauche est contamination sous l'influence de daussière, dossière (SAINXIX) / étym. incert. : Esnault suppose une resuffixation de dab, dabe : doche a aussi signifié «père» (GR) /

  • 1876 d'après ESN ; belle doche : 1935 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).