Définition de : plancher

  • plancher
    • Se moquer, plaisanter, ne pas être sérieux
    • fréquence : 009
    • id : 2029

plancher

Définition

Se moquer, plaisanter, ne pas être sérieux

IT : scherzare

synonyme : railler, se moquer

Chronologie

1828 1829 1836 1842 1846 1847 1877 1900 1901

Citations

1829 Ah çà ! si tu te maries, j'espère ben que tu m'inviteras à tes noces. –Me planches-tu, toi ? lui répliquai-je. - Ah ! j'te reconnaissons bien là, toi, avec tes planches que j't'avons commandé d'scier d'long et qu'tu nous a scié de travers source : 1829. Mémoires d'un forban philosophe
1842 Ah ça ! tu planches ! Ne crois-tu pas que je me désole ? source : 1842. Histoire complète de Vidocq et des principaux scélérats qu'il a livrés à la justice d'après les propres documens et mémoires de cet homme extraordinaire

<2 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

En Anjou et Blésois, plancher a le même sens que flancher : fléchir, céder ; flaire la planche c'est ménager la chèvre et le chou d'où planche : individu faux et hypocrite (SAINXIX) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).