enviandé

enviandé (tableau rapide)
enviandé ■ Insulte grossière (enculé, empaffé) ; > ■ homosexuel passif
synonyme insulte, homosexuel, sodomite, pédéraste
fréquence 12

enviandé

& enviandé de ; enviandé pas frais

n.

Définition

■ Insulte grossière (enculé, empaffé) ; > ■ homosexuel passif

registre ancien : 8 registre moderne : 8

Synonyme : insulte, homosexuel, sodomite, pédéraste

Citations
1955 Hé bien ! de ma part, tu pourras lui bonnir qu'il n'est qu'un enviandé ! source : 1955. Mollo sur la joncaille
1949 Tous les [ empaffés ] [ plus enviandés ] les pires connards de la classe 8 source : 1949. Casse-pipe (variantes)
1968 Ta mère est une enviandée, résumai-je pour rester sobre source : 1968. Le terminus des prétentieux
1981 Salopard ! Enviandé pas frais ! Empaqueté ! Bureaucrate ! Fonctionnaire ! source : 1981. Tiens, voilà du Bouddha !
1963 Qu'est-ce qu'il me veut cet enviandé ! Furieux, il se lève et va se planter devant lui. –Tu veux ma photo ? source : 1963. La 317e section
2007 lorsqu'un gros rougeaud, cheveux en brosse et écharpe à l'effigie du club de son coeur en bandoulière, hurle à l'attention de son collègue de bibine et de tribune : –On va leur mettre à l'envers, à ces enviandés de messins ! source : 2007. La gigue des cailleras
1924 Ah ! les potes, si j'en ai bavé ! Les enviandés, qu'est-ce qui m'ont fait passer ! source : 1924. Les dessous de Montmartre
1953 j'essaie de suivre un bout, un il, un rien et toutes les fois, c't'enviandé de bout de fil ne me conduit nulle part. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

De enviander (1865), de en-, viande, et suff. verbal (GR) /

  • D. i. (XXe) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).