Définition de : meurt-de-faim

  • meurt-de-faim
    • Misérable, misérable qui n'a pas à manger
    • fréquence : 007
    • id : 17481

meurt-de-faim & meurt de faim n.

Définition

Misérable, misérable qui n'a pas à manger

fréquence : 007

synonyme : misérable morphologie : mot composé

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1690.

1790 1832 1892 1899 1904 1904 2000

Citations

  • 1790 Y a bien quelques meurs de faim qui s'approchent & qui vous r'luquent les tetons du coin de l'oeil ; mais ils n'ont pas l'sou dans leur poche, &, comme dit le proverbe, ils n'foutront pas les premiers, oui. source : 1790. C'est foutu, l'commerce ne va pas
  • 1904 Les politiques, les mondains, les bons à tout faire et les meurt de faim source : 1904. Les robes noires
  • 1904 Peut-être l'artiste voyait-il un sujet de piquant tableau dans cette corbeille de vingt-cinq louis soutenue par un meurt-de-faim source : 1904. La jungle de Paris
  • 1892 Je suis de c'te race de meurt-de-faim qui ont la vie si dure et qui vivent quand même, bon gré, mal gré source : 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique
  • 2000 Lay me dit en riant que, chez certains meurt-de-faim du camp, la seule annonce d'une soupe de poulet avait provoqué des crampes d'estomac... source : 2000. Le portail
  • 1899 la curiosité pas du tout malveillante avec laquelle tous ces meurt-de-faim regardaient passer les équipages et les femmes élégantes source : 1899. Les Mémoires de M. Goron - De l'invasion à l'anarchie

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • 1690 sans traits d'union (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.