languefrancaise.net

définition : décambuter

décambuter
Sortir, sortir de prison, partir, aller, s'enfuir

décambuter

Sortir, sortir de prison, partir, aller, s'enfuir

↓ fréquence : 014 | registre ancien : 9 | registre moderne : 10

Citations
  • 1963 Il semblait décambuter d'un film de Feydeau source : 1963. Satan est là
  • 1957 En décambutant du train, Vicky reprit sa Ford qu'elle avait laissée devant la gare du Midi source : 1957. Du riffifi chez les femmes
  • 1960 Décambuter à la prochaine station et puis fréter un bahut source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
  • 1952 On vous paye, oui, alors décambute, membrane ! source : 1952. Une fille du tonnerre
  • 1952 Je pense à la forte parole de Ratine, un marrant du Balto qui me parlait l'autre jour de sa voisine d'hôtel : –Tais-toi. Elle a des escalopes qui font bravo. Le matin, à six plombes, quand elle décambute dans l'escalier, on croirait que c'est le laitier ! source : 1952. Mon taxi et moi
  • 1952 On me connait partout et je ne puis décambuter dans Montmartre sans rendre mille saluts comme un souverain en visite source : 1952. Mon taxi et moi
  • 1957 On décambute du troquet vers la tire source : 1957?. Dix ans de frigo
  • 1955 C'est pas trop tôt que vous veniez me décambuter d'ici. Je commençais à me faire drôlement tartir ! source : 1955. Un certain Monsieur Jacques

<8 citation(s)>

Chronologie et sources

pour rappel : Pas cité dans (GR) /
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1917 1946 1952 1952 1953 1954 1954 1955 1957 1957 1957 1960 1963 1981

Compléments