languefrancaise.net

raccrochage (définition)

raccrochage
Quand une prostituée appelle le client, racolage

  • 1961 On distingue deux genres de racolage : le racolage passif [par le geste ou par le signe : clin d'oeil] et le racolage actif [raccrochage et proposition verbale]. source : 1961. L'hydre aux mille têtes
  • 1815 Diminuer ce scandale abominable en défendant, sous les plus grièves peines, le racrochage dans les jardins publics, et même celui des fenêtres. source : 1815. Le Palais-Royal ou les Filles en bonne fortune
  • 1891 nous trouvons une brasserie, la brasserie Fontaine, la prostitution s'y étale impunément, et le raccrochage s'y exerce sur une grande échelle source : 1891?. Paris-Impur
  • 1929 toute invitation mimée est délictueuse. Et le tarif est uniforme : deux livres d'amende pour raccrochage dans un lieu public source : 1929. Je suis un geux
  • 1937 De ce coin, à proximité du music-hall des Folies-Bergères où se rendent tous nos hôtes étrangers, ce « raccrochage » est particulièrement déplorable. source : 1937. Enquête sur la prostitution

<5 citation(s)>

Compléments