être cul et chemise

date : 1640 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 8

être cul et chemise & être cul et chemise avec ; être comme cul et chemise ; copains comme cul et chemise ; le cul et la chemise ; (faire derche et limace) locution

Être très amis, très complices, inséparables, ne pas se quitter ALL : sich nicht verlassen, eng befreundet sein

Synonyme : ami, camarade

2008 Les darons, ils ont confiance en Nedjma, on est cul et chemise depuis toutes petites, ils connaissent ses parents, ça les décrispe de savoir qu'on est ensemble. 2008. Kiffer sa race 1965 Je dis que ce mec-là qui s'est mis à adorer les anciennes gueules-de-vaches en 35, à vouloir à tout prix le casse-pipe en 38 avant et après Munich, et à ne plus aimer les gueules-de-vaches et le casse-pipe en 39 quand Staline et Hitler sont devenus copains comme cul et chemise, je dis que ce mec-là c'est un archi-con. 1965. La débâcle 1935 Mais fallait pas nous raconter que les Boches et les bolcheviks sont copains comme cul et chemise. 1935. Mer Noire 1911 On en gloussait de la Viltouze à la Dauphine… Le marida Nénesse et Linette, c'était noblé dans Pantruche… Le cul et la chemise, autant dire… 1911. Le journal à Nénesse 1977 S'ils me font un turbin, je leur bouffe le foie, même au juteux, Caruy, qu'il s'appelle, qui est cul et chemise avec le planton. 1977. Faut pas rire avec les barbares 1956 Illico, parce qu'il se trouvait au côté de Luebig au métingue, j'ai cru qu'ils faisaient derche et limace ! 1956. Fais gaffe à tes os <6 citation(s)>

comme cul et chemise (pop.). Être toujours ensemble, inséparables. « Ces deux-là, c'est cul et chemise, toujours ensemble ou à se courir après » (Sartre, La Mort dans l'âme,1949, p. 258).S'entendre comme cul et chemise. Être en parfaite intelligence : 1. Le Café de la route, à cette époque, était tenu par une surnommée Saucisse : Une vieille lorette de Grenoble... Naturellement, avec Langlois, en tout bien tout honneur, ils s'entendaient comme cul et chemise. Giono, Un Roi sans divertissement,1947, p. 50 (TLFi) / cul et chemise (être -) loc. verb. non conv. RELAT. - TLF, cit. Giono, 1947 ; FEW (2, 141a), R, GLLF, Lex.[75], PR[77], ø d ne faire qu'un cul, qu'une chemise : FEW, 1808, D'Hautel ce n'est qu'un cul et une chemise - FEW (2, 1508b), DELF, 1656, Oudin ; TLF (n'être -), ø d. 1640 - « ce n'est qu'vn Cul et une chemise .i. ils sont tousiours ensemble, ils ont de grandes intelligences. » Oudin, Curiositez fr., 144 (Slatkine) - P.E. cul et chemise (être -) loc. verb. non conv. RELAT. - TLF, cit. Giono, 1947 ; FEW (2, 141a), R, GLLF, Lex.[75], PR[77], ø d ne faire qu'un cul, qu'une chemise : FEW, 1808, D'Hautel être comme (le) cul et (la) chemise - TLF, cit. Sartre. 1732 - « Le vulgaire s'imagine que vous faite des fleurs du Parnasse comme des choux de votre jardin, et que vous êtes Apollon et vous, comme le cul et la chemise. » D'Allainval, .....ana, II, 56 (Heuqueville) - P.E. (BHVF) /

1640 Oudin, Curiositez fr., Enckell (BHVF) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 694